Champions ! Champignons !

la photo de couverture de la revue est d’Andréa Polato

Romain Bondonneau enseigne l’histoire et la géographie au lycée de Sarlat. Par les temps sinistres dans lesquels nous survivons cela mérite d’être salué. C’est aussi un hyperactif, passionné de littérature, d’art et de communication. Un honnête homme.

Romain Bondonneau aime son terroir. Il y porte un regard vif et sensible, à mille lieux du passéisme et du folklore. Il s’emploie à nous faire partager sa passion à travers une belle revue, « Sédiments » (1), dans laquelle il traite et fait traiter de manière libre et profonde de très beaux sujets (la préhistoire, la forêt, Doisneau et la Dordogne, Montaigne,…) et cela de façon originale. Il réussit en effet à attirer dans les pages de « Sédiments » des contributions de très haut niveau. Le numéro 11 en est le dernier exemple ; Maylis de Kerangal ouvre le bal. Quel fou, quelle folle, de la cueillette des champignons ne se reconnaîtrait-il/elle pas dans les premières phrases de son avant-propos ?  » Il est sept heures, le ciel s’éclaire, la grande clairière vibre, la rosée trempe mes bottes et je marche d’un bon pas en direction des bois. Depuis quelques jours le monde a changé : ses lois, son usage, ses habitants. Les champignons sont sortis et la fièvre s’est emparée des hommes… »

La « folie des champignons » compte bien d’autres textes et images (photos de Dieuzaide et de Doisneau ; peintures de Benjamin Bondonneau, frère de Romain) qui nous éclairent sur la science mycologique (texte limpide de Régis Courtecuisse, l’un des plus grands mycologues français), les champignons et la préhistoire (infâme fusarium solani qui a failli recouvrir les parois de Lascaux,)… Le dernier quart de la revue offre une petite anthologie littéraire champignonnesque très réjouissante.

À déguster d’urgence, sans modération et sans crainte d’intoxication ni d’indigestion !

(1) Sédiments 11 – « Folie de champignons » – les grands cahiers Périgord Patrimoine – Editions du Ruisseau (20 €). Dans les bonnes librairies du Périgord, du Lot, de Bordeaux, Toulouse, Limoges et Paris Tschann, L’écume des pages)

Editions du Ruisseau – Association Périgord Patrimoines, lieu-dit Prends-toi garde – 24200 Vitrac ; http://www.perigord-patrimoines.com

Publié par G de Matha

Désormais en "grandes vacances" j'en profite pour vagabonder en toute liberté.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :